Explorer les cycles biogéochimiques, l’environnement et le développement durable: un projet de kits expérimentaux pour le CO

Un nouveau projet éducatif financé par le Fonds National Suisse proposera des kits expérimentaux pour le domaine de l’écologie, dans lequel Rémy Kopp et Philippe Jenni sont déjà impliqués.  Ils recherchent encore la coopération avec des enseignants du cycle d’orientation et leur classes pour développer ces kits et leur application en classe de géographie et de biologie.
Réponse souhaitée d’ici le 16 mai andreas.mueller@unige.ch ou Vera.Slaveykova@unige.ch
Il s’agit d’ateliers interactifs et un kit d’expérimentation destinés à l’éducation à l’environnement et au développement durable pour le cycle d’orientation. Les ateliers comprennent quatre sessions: (i) introduction : l’environnement et le développement durable; (ii) exploration expérimentale: découverte des cycles biogéochimiques, notamment les cycles de l’oxygène et du carbone, et de leurs interdépendances avec l’humain; (iii) exploration expérimentale: impact des substances chimiques sur les cycles biogéochimiques et (iv) voyage imaginaire pour explorer les interdépendances homme-environnement dans la future.

Fig 1: un environnement aquatique simplifié  à observer  [img]. Source :Green Breath Box
L’essentiel des ateliers consiste à recréer un environnement aquatique simplifié et à observer ce qui se passe lorsque des organismes photosynthétiques sont affectés par des activités humaines. Nous utiliserons les produits de consommation courante de supermarché, tels que les bains de bouche, les solutions antiseptiques, etc. pour simuler l’impact possible des activités humaines sur les écosystèmes aquatiques. L’impact des produits « ordinaires » et « écologiques » de même type sera comparé.

L’essentiel du projet :

Nous proposons des ateliers interactifs et un kit d’expérimentation destinés à l’éducation à l’environnement et au développement durable pour le cycle d’orientation. Les ateliers comprennent quatre sessions: (i) introduction : l’environnement et le développement durable; (ii) exploration expérimentale: découverte des cycles biogéochimiques, notamment les cycles de l’oxygène et du carbone, et de leurs interdépendances avec l’humain; (iii) exploration expérimentale: impact des substances chimiques sur les cycles biogéochimiques et (iv) voyage imaginaire pour explorer les interdépendances homme-environnement dans la future.
L’essentiel des ateliers consiste à recréer un environnement aquatique simplifié et à observer ce qui se passe lorsque des organismes photosynthétiques sont affectés par des activités humaines. Nous utiliserons les produits de consommation courante de supermarché, tels que les bains de bouche, les solutions antiseptiques, etc. pour simuler l’impact possible des activités humaines sur les écosystèmes aquatiques. L’impact des produits « ordinaires » et « écologiques » de même type sera comparé.
Les quatre sessions (45-45-90-45 min) sont caractérisées par des objectifs d’apprentissage théoriques, pratiques et réflexifs distincts pour l’enseignement de la Biologie et de la Géographie. L’atelier proposé est conçu pour les élèves de 10/11e année du cycle d’orientation et sera mis en œuvre dans 12 classes.
Le projet comporte les volets suivants: (i) conception d’un kit d’expérimentation interactif et des ressources didactiques (UNIGE en collaboration avec un-e enseignant-e des disciplines concernées), (ii) mise en œuvre des activités (5 périodes) auprès des de 10/11e, (iii) évaluation des apprentissages des élèves et des effets auprès des enseignant-e-s (par UNIGE).
Grâce à ces activités pratiques, les élèves se familiariseront avec plusieurs concepts fondamentaux en sciences de l’environnement, tels que les cycles biogéochimiques, les polluants, les interdépendances entre l’homme et l’environnement. Les activités proposées intègrent des approches interdisciplinaires, celle de la biologie et celle de la géographie, et sont en accord avec le Plan d’Etudes Romand (PER) et le programme d’action global pour l’éducation en vue du développement durable de l’UNESCO, visant à doter les apprenants de compétences, de valeurs et d’attitudes nouvelles pour une société plus durable.
Nous recherchons pour la mise en œuvre dans les classes des enseignant-e-s de biologie et de géographie. Si elles/ils le souhaitent, les enseignant-e-s partenaires seront aussi impliqué-e-s dans les discussions sur les aspects didactiques et pratiques des activités.
Prof. Vera Slaveykova Vera.Slaveykova@unige.ch
Faculté des Sciences
Département F.-A. Forel des sciences de
l’environnement et de l’eau &
Institut des sciences de l’environnement

Prof. Andreas Müller andreas.mueller@unige.ch
Faculté des sciences, Section de physique & Institut Universitaire de Formation des Enseignants (IUFE)

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.