De magnifiques évènements autour de la science pour les enseignants, les élèves, …

De magnifiques évènements autour de la science pour les enseignants, les élèves, …

A) Prédations, une nouvelle exposition à dévorer au Muséum de Genève B) Des offres scientifiques et joyeusement festives autour des musées ce printemps Le vélo : un week-end scientifique, de mécanique et de fête au magnifique MHS à la perle du Lac … Les nouveaux organes… un effet de mode ?
L’information… un effet de mode ?
Le retour des
Mercredis des sciencesUne petite histoire de la minéralogie… décalée
TOP SECRET
La Nuit des Musées C) Prolongation du délai pour le concours de Vidéo QCall sur la physique quantique
D) « International Wildlife Research Week » dans les Grisons avec la science appelle les jeunes
E) Formation naturaliste Détails plus bas …

A) Prédations, une nouvelle exposition à dévorer au Muséum de Genève

La nouvelle exposition temporaire du Muséum de Genève (du 14 avril 2019 au 19 janvier 2020), vous immerge dans le monde des crocs, des pièges, des griffes et autres stratagèmes du « tuer pour manger ». Une exposition maison à dévorer! Et qui fait réfléchir…

Tuer et manger pour vivre, pour survivre! Telle est l’essence de l’acte de prédation. On trouve les prédateurs depuis les balbutiements de la vie sur Terre et dans tous les milieux. Parler de prédation ne revient pas uniquement à parler des lions et des tigres ou même des humains, mais aussi des amibes, des mantes-religieuses, des chats…
La prédation demeure l’un des moteurs de l’évolution des espèces: mieux attraper, mieux capturer d’un côté et mieux se protéger, mieux fuir de l’autre. Ce grand jeu du «attrape-moi si tu peux» perturbe les idées reçues, les prédateurs ne sont pas toujours ceux que l’on croit et se trouver «au sommet de la chaîne alimentaire» ne rend pas pour autant la vie moins difficile ou dangereuse.
Identifier qui mange qui dans un écosystème implique de comprendre des relations complexes entre les organismes vivants et leur population. L’équilibre au sein des écosystèmes reste fragile: qu’une espèce disparaisse et tout l’édifice se retrouve menacé.
Et l’être humain dans tout ça? Serait-il le pire des prédateurs, un Homo predator? Une question d’autant plus pertinente que notre régime carné provoque de nombreux problèmes, notamment environnementaux, mais également moraux, et pour certain-e-s dogmatiques. La viande résultant de la chasse et de la pêche a souvent fait partie du régime alimentaire de notre espèce, clairement omnivore, comme l’étaient nombre de nos ancêtres. Reste qu’aujourd’hui nous en mangeons souvent trop. Deviendrons-nous la première espèce animale de l’histoire à adapter notre régime alimentaire non par besoin mais par choix?
Pour plus d’informations: www.museum-geneve.ch

B) Le vélo : un week-end scientifique, de mécanique et de fête au magnifique MHS à la perle du Lac …

Un événement en lien avec l’exposition « Roulez les mécaniques, la loi du moindre effort »
Et que ça roule !
samedi 4 et dimanche 5 mai dans et autour du Musée d’histoire des sciences
Un week end de fête autour de la bicyclette et de sa mécanique.
Des conférences, des spectacles, des démonstrations, de drôles d’engins et… même la possibilité d’apprendre à réparer son vélo….


Au programme :
Samedi 4 mai
- de 13 à 17h: Les 1001 roues : Une animation autour du vélo où inventivité et humour se marient harmonieusement 70 vélos plus fous les uns que les autres à essayer pour petits et grands de 4 à 84 ans. 1001 roues.
- 15h Les fondements techniques de la bicyclette. Conférence de Bénédict Frommel (durée env 1h)
Un fossé sépare le vélocipède de 1870 de la bicyclette de 1900. Autant le premier ne constitue encore qu’un engin rudimentaire aux piètres qualités routières, autant la seconde est devenue une authentique machine à rouler, à la fois performante, sûre et économique. Cette efficacité, elle la doit à cinq innovations qui s’imposent à la faveur de la formidable effervescence créatrice touchant alors le monde de la mécanique: le roulement à billes, le tube métallique, le rayon en fil de fer, la chaîne à rouleaux et le pneu. La portée de ces innovations est telle que 120 ans plus tard, en dépit des efforts constants des industriels pour la renouveler, la bicyclette demeure pratiquement inchangée dans ses fondements techniques, les évolutions ayant davantage porté sur la nature des matériaux et sur l’amélioration de composants existants que sur sa configuration générale.
- 16h Le Grand-bi : Présentation / démonstration par Alain Rothschild
- De 13 à 17h Entretien du vélo pour les nul-le-s par des nul-le-s. Leçons de mécanique cycliste pour apprendre à entretenir son vélo. Les mécaniciens de PRO VELO vous montreront tout ce qu’il faut savoir pour soigner votre petite reine !

Dimanche 5 mai
- 11h  « INSAISISSABLE». par Joachim Ciocca, Spectacle de Monocycle, durée 30min. Dans le cadre des Matinées décalées du Musée d’histoire des sciences
Programme élaboré par l’association FTA
- De 13 à 17h Le garage rigolo : Animation autour du vélo et autres machines surprenantes
- 14h Les 12 travaux de BRICOLO & MECANO : un spectacle cycliste et déjanté. Compagnie Ziganime
- 15h L’évolution technique de la bicyclette au 20e siècle. Conférence de Bénédict Frommel (durée env 1h)
En 1892, la configuration générale de la bicyclette est acquise. Il reste toutefois à adapter le deux-roues à un usage quotidien et pour tous les terrains. La mise au point de la roue libre, du frein sur jante et du changement de développement, mais également de l’avertisseur et du système d’éclairage, permettront d’assurer sa diffusion auprès du plus grand nombre. L’évolution de ces différents dispositifs s’opèrera par touches timides jusqu’à l’avènement en 1990 de l’équipementier japonais Shimano, qui finira par imposer ses standards techniques.
- 16h Le Grand-bi : Présentation / démonstration par Alain Rothschild
- De 13 à 17h  Entretien du vélo pour les nul-le-s par des nul-le-s. Leçons de mécanique cycliste pour apprendre à entretenir son vélo. Les mécaniciens de PRO VELO vous montreront tout ce qu’il faut savoir pour soigner votre petite reine !
************
Les deux derniers cafés scientifiques de la saison
Les nouveaux organes… un effet de mode ?
lundi 29 avril à 18h30 au salon du Musée d’histoire des sciences

Il ne se passe plus une année sans que l’on nous annonce la découverte d’un nouvel organe. On ne réussit pas toujours à bien comprendre quelle est la fonction du nouvel arrivant, mais on nous assure presque systématiquement qu’il est bien connu de nos anatomistes depuis longtemps. Certains étaient jusque récemment considérés comme de simples tissus conjonctifs. Les plus intrigants pour leur part, se trouvent  à l’extérieur de notre corps et sont composés de bactéries. Le microbiote intestinal par exemple, est en effet aujourd’hui considéré comme un organe au même titre que nos cœurs, foies ou autres poumons.
Mais au fond, ça sert à quoi d’être considéré comme un organe ? Est-ce un bon moyen pour qu’on parle de soit dans les médias ? Obtient-on plus de crédit de recherche ? Et en fait, c’est quoi un organe ?
Ces questions vous intéressent ? Venez en discuter avec des spécialistes des disciplines concernées.
Avec notamment : Jacques Schrenzel et Bertrand Kiefer.

L’information… un effet de mode ?
lundi 27 mai à 18h30 au salon du Musée d’histoire des sciences

Organisés par Bancs publics
Gratuit et ouvert à tous ************
Le retour des
Mercredis des sciences
dès le 8 mai, tous les mercredis jusqu’au 26 juin
- 8 mai 2019, 15h Les yeux dans le microscope: l’invisible devient visible!
- 15 mai 2019, 15h La tête dans le ciel: huit planètes pour un soleil
- 22 mai 2019, 15h La gravité à nos pieds: la mécanique en toute simplicité!
- 29 mai 2019, 15h Une boussole dans la main: le Nord nous livre ses secrets
Tout le programme
Gratuit et ouvert à tous et sans réservation ************ A l’occasion des 50 ans de la Société Genevoise de Minéralogie
Une petite histoire de la minéralogie… décalée
mardi 14 mai à 19h30 au salon du Musée d’histoire des sciences

Conférence de Cédric Schnyder, géologue (membre d’honneur de la SGM et Muséum)
Grâce à quoi les Vikings n’ont-ils pas perdu le Nord ? De quel volcan célèbre des croix de pierre ont-elles été expulsées ? Dans quel village anglais et grâce à quel minéral, « les hommes couraient plus vite que les chevaux » ? Quel est rapport entre le Mahatma Gandhi et la halite ? Hitler et l’Espagne, une relation sulfureuse et ferreuse !
Cette soirée permettra de vous révéler les nombreuses anecdotes cachées derrière une science réputée austère. De Haüy au poste de TSF, des abeilles aux insecticides, la minéralogie comme vous ne l’auriez jamais soupçonnée…

Organisés par la Société Genevoise de Minéralogie
Gratuit et ouvert à tous *********** TOP SECRET
La Nuit des Musées
samedi 18 mai
A la nuit tombée, menez l’enquête dans les musées de Genève.
Programme en ligne dès le 30 avril et dans la Tribune du 11 mai.
Très beau programme scientifique pour les petits et les grands au Musée d’histoire des sciences, avec de super invités, mais chut … c’est top secret !

Muséum d’histoire naturelle:  Route de Malagnou 1, 1208 Genève, Suisse
T + 41 22 418 63 00  10h-17h, fermé le lundi. Entrée gratuite.
Site du Musée d’histoire des sciences
:
Parc de la Perle du Lac, Rue de Lausanne 128 , 1202 Genève, Suisse
T +41 22 418 50 60 10h-17h, fermé le mardi. Entrée gratuite.

C) Prolongation du délai pour le concours de Vidéo sur la physique quantique

Le délai pour le QCALL film festival à été prolongé  au 30 avril Voir ici

D) « International Wildlife Research Week » dans les Grisons avec la science appelle les jeunes

Victor Varga nous informe : « J’ai le plaisir de vous annoncer que La Science appelle les jeunes organise cette année une nouvelle « International Wildlife Research Week » dans les Grisons. Nous nous réjouissons d’accueillir vos élèves intéressé-e-s à la biologie comportementale et à l’écologie du 20 au 27 juillet 2019 dans le magnifique Val Müstair !
Durant la semaine, les participant-e-s peuvent se faire une idée des exigences principales liées à la recherche : A quoi faut-il porter attention lors de la définition d’un sujet de recherche ? Comment planifier une expérience et comment collecter des données sur le terrain ? Comment les exploiter statistiquement et, finalement, les présenter au grand public sous forme écrite et orale ?
La moitié des vingt-quatre places disponibles est attribuée à des étudiant-e-s européen-ne-s : la semaine de recherche offre donc l’opportunité idéale de se mettre en réseau avec des pairs de toute l’Europe, et d’améliorer ses compétences dans la langue internationale de la science, l’anglais.
Vous trouverez les détails nécessaires et les directives pour l’inscription sur notre page d’accueil.
Je vous serais reconnaissant d’informer vos classes de cette offre et de convaincre vos élèves motivé-e-s de s’inscrire à cette semaine de recherche enrichissante et orientée vers la pratique. Vous pouvez bien entendu également transmettre ce courriel à vos collègues.
Je reste à disposition en tout temps pour de plus amples renseignements. Avec mes salutations les meilleures  »

Dr. Victor Varga Project manager  SCHWEIZER JUGEND FORSCHT Phone: +41 31 377 71 08 Email: victor.varga@sjf.ch

E) Formations naturalistes

Nous osons prendre quelques bestioles d’avance sur le printemps pour vous annoncer la parution du nouveau programme de la Formation Naturaliste 2019. Cette année, nous aborderons les thèmes suivants : Ornithologie, Botanique, Archéologie préhistorique (art pariétal paléolithique, avec excursion en Ardèche soit dit en passant), Minéaux et roches et Champignons. Vous pouvez naturellement choisir seulement un thème parmi ceux-ci. Nous espérons qu’il y en aura pour tous les goûts. N’hésitez donc pas à vous ruer comme un troupeau de grandes outardes au grand galop sur le premier cours d’ornithologie qui approche dru. Le programme est disponible ici : http://www.naturalistes-romands.ch/formation-naturaliste.html
et sa version PDF : http://www.naturalistes-romands.ch/programme/FormationNaturaliste_2019.pdf Les inscriptions se font directement sur le site (-> onglet « S’inscrire ! ») En espérant vous y voir venir et sourire, nous vous souhaitons un joyeux printemps, qui – bonne nouvelle ! – est déjà plus proche qu’il y a quelques lignes. A très bientôt ! Laurent Burgisser
www.naturalistes-romands.ch PS : Je me permets également de vous rappeler que cette Formation Naturaliste est proposée par de trois associations acoquinées : ProNatura Genève - l’Association des Amis du Jardin Botanique (AAJB) et Les Naturalistes Romands.

Cette entrée a été publiée dans Savoirs en sciences. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.