Le boson de Higgs et notre vie : conférence par la directrice générale du CERN mardi 19 septembre

Pour la leçon d’ouverture du semestre d’automne 2017 à l’université de Genève, l’université de Genève a l’honneur de donner la parole à la directrice générale du CERN, Fabiola Giannotti pour uen conférence intitulée  « le boson de Higgs et notre vie. »

Chacun sait que l’existence de cette particule a été confirmée au CERN qui travaille en collaboration étroite avec l’université de Genève.

Fig 1: Le boson de Higgs est détecté par sa désintégration en paires de photons gamma de haute énergie qui lui attribuent une masse de environ 1.25 gigaelectonvolts  [img] source CMS/CERN in  Brumfiel, G. (2012).

Pour la physique c’est à la fois un magnifique succès et une sorte de post-partem blues : cette recherche a drivé tout un pan de la physique …et maintenant ?  Brumfiel, G. (2012). écrit alors « Higgs triumph opens up field of dreams. »

Ce qui en est résulté 5 ans plus tard aussi bien pour la recherche que pour notre quotidien 5 ans plus tard sera présenté par Fabiola Gianotti directrice générale du CERN.

A rapt crowd watches as physicists Fabiola Gianotti       (standing, left), Rolf Dieter-Heuer (right) and Joe Incandela (far       right) unveil evidence for the Higgs boson.
Fig 1: Un public de connaisseurs assiste à la présentation par Fabiola Gianotti (debout au centre), des résultats confirmant l’existence du boson de Higgs . [img] source Brumfiel, G. (2012).

Au-delà  des dimensions scientifiques évidentes, cette conférence montre une femme chercheure en physique et peut aider à ébrécher des stéréotypes et aider chacun-e fille ou garçon à envisager les sciences sous un angle positif et peut-être des études en physique à l’Unige.

Fabiola Giannotti : le boson de Higgs et notre vie.

mardi 19 septembre 18h30 UniDufour

si vous n’arrivez pas à lire ce message correctement, cliquez ici pour l’ouvrir dans votre navigateur.
Leçon d'ouverture du semestre d'automne
Chères et chers collègues,
Pour ouvrir le semestre d’automne, l’Université de Genève a le plaisir d’inviter la directrice générale du CERN, Fabiola Gianotti, à prendre la parole.
Le CERN est une institution majeure dans le domaine des sciences et de la recherche fondamentale ainsi qu’un acteur clé du tissu économique et social de notre région, sans oublier sa mission de promotion du dialogue et de la paix en tant qu’organisation scientifique internationale. Depuis sa création en 1954, de nombreuses collaborations existent entre les scientifiques du CERN et de l’UNIGE autant au niveau de la physique des particules que de la supraconductivité.
En juillet 2012, les physiciens du CERN associés à des chercheurs de l’UNIGE découvraient une nouvelle particule, le boson de Higgs, grâce au grand collisionneur de hadrons (LHC). Cet anneau de 27 km, mis en fonction en 2009 et situé à 100m sous terre, s’étend de part et d’autre de la frontière franco-suisse, près de Genève.
A l’occasion de sa conférence, Fabiola Gianotti abordera l’importance de cette découverte aussi bien pour la recherche que pour notre quotidien. Elle présentera également les principaux aspects de la mission du CERN.
LE BOSON DE HIGGS
et notre vie
Uni Dufour, le mardi 19 septembre 2017 à 18h30

Vous trouverez plus d’informations sur cette conférence en cliquant ici.

Cette soirée s’inscrit également dans le cadre de la 13e European Conference on Applied Superconductivity (EUCAS) accueillie cette année par le CERN en collaboration avec l’Université de Genève et le Swiss Plasma Center de l’EPFL.
Je vous invite à vous rendre à cette leçon d’ouverture et je vous remercie de relayer cette information auprès de vos étudiant-e-s lors de vos enseignements lundi et mardi prochains. A cet effet, vous trouverez une image en cliquant ici.
Je profite de ce message pour saluer votre travail, garant de la qualité de notre institution qui est reconnue au niveau mondial. En témoigne par exemple le dernier Nature Index Innovation de la revue Nature qui expose l’impact des recherches académiques sur l’innovation, en se fondant sur la manière dont les articles de recherches sont cités dans les brevets. L’Université de Genève y figure au 21e rang mondial et au 1er rang suisse.
Avec mes salutations les plus cordiales.
Yves Flückiger
Recteur

Références

Cette entrée a été publiée dans Perspective sur les savoirs, Savoirs en sciences, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.