Duboule – Balmer – Siccard / éclairages croisés : Le mythe de Frankenstein, fiction ou prémonition?

L’image du savant fou et Frankenstein : un débat sur l’image de la science dans notre société ?

La plupart des lecteurs d’Expériment@l-Tremplins et Bio-Tremplins connaissent  Denis Duboule (professeur de génétique et génomique à l’UNIGE).
A l’occasion du bicentenaire de la création du personnage  de Frankenstein par Mary Shelley sur les bords du Léman – il débattra  avec le comédien Jean-François Balmer et Didier Sicard, (médecin et président d’honneur du Comité consultatif national d’éthique, France), sur « le questionnement du savant face aux progrès de la science et leurs conséquences, qui parfois le dépassent. »

Le mythe de Frankenstein, fiction ou prémonition?

Soirée inuagurale du cycle de conférences fêtant les 200 ans de Frankenstein
le mercredi 11 mai 2016  Uni Dufour, 18h30
entrée libre dans la limite des places disponibles

Programme complet des événements se déroulant de mai à octobre sur www.frankenstein.ch

frankenstein
Un dossier complet dans le numéro de Campus de mars 2016

DOSSIER:
> Histoire d’un duo infernal et immortel
> La faute à Rousseau
> Les mille vies de Frankenstein
> Tambora 1815, la colère d’un géant
> Le volcan du sud qui enrhuma le nord
> Un été gris et froid provoque la famine
> De la science-fiction à la réalité

Voici déjà 200 ans que la créature de Frankenstein a été imaginée par Mary Shelley sur les bords du Léman. Dans le contexte des fantasmes, des craintes et des espoirs suscités par la médecine et la science du début du XIXe siècle, elle invente l’histoire du docteur Victor Frankenstein, donnant la vie à un cadavre au moyen d’une étincelle électrique.
Afin de fêter comme il se doit l’anniversaire de ce personnage littéraire devenu mythique, la Fondation Martin Bodmer et la Fondation Brocher organisent un cycle d’événements intitulé «Frankenstein aujourd’hui» faisant dialoguer littérature et science, en collaboration avec l’Université de Genève (UNIGE). Celui-ci débutera par une soirée inaugurale le mardi 11 mai à 18h30 à Uni Dufour.
Après une lecture de plusieurs extraits du roman de Mary Schelley par le comédien Jean-François Balmer, Denis Duboule, professeur de génétique et génomique à l’UNIGE, et Didier Sicard, médecin et président d’honneur du Comité consultatif national d’éthique (France), débattront sur le questionnement du savant face aux progrès de la science et leurs conséquences, qui parfois le dépassent. Ce débat sera introduit par David Spurr, professeur honoraire au département de langue et littérature anglaises de l’UNIGE et commissaire de l’exposition Frankenstein, créé des ténèbres, présentée à la Fondation Martin Bodmer, et Jean-Daniel Rainhorn, président du comité scientifique du programme Frankenstein de la Fondation Brocher. Isabelle Moncada, journaliste à la RTS, animera cette discussion qui sera suivie d’un apéritif.
Le cycle d’événements autour de Frankenstein se déroulera de mai à octobre en marge de l’exposition Frankenstein créé des ténèbres et réunira plus de trente humanistes et scientifiques, dont de nombreux professeurs et chercheurs de l’UNIGE, autour des thèmes de la technique dans les sciences médicales, du genre littéraire fantastique, de l’art contemporain, du clonage, de l’humain augmenté ou encore de la robotique. Retrouvez le programme complet ici. Un second cycle d’événements débutera dès octobre et proposera notamment un colloque international (du 7 au 10 décembre), une programmation cinématographique centrée sur le monstre mythique, ainsi qu’une expostion au Musée Rath. Le programme est à disposition sur ce lien.

Commentaire par Estelle Blanquet 9 V 16

En lien avec Frankenstein et l’image du savant fou  et son évolution, si cela peut intéresser les lecteurs

https://www.univ-brest.fr/hcti/menu/Publications/Ouvrages_recents/Le-Savant-fou

Un ouvrage fait par des littéraires… et en cherchant les actes de journées organisées par Gilles Menegaldo :
Autour de Frankenstein (Actes du colloque Mary Shelley de Poitiers, janvier 1994, Les Cahiers FORELL n° 2, 239 p.
9 mai 206 Correction du jour de la semaine pour la date 11 mai
Cette entrée a été publiée dans Perspective sur les savoirs, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.