Etre décalé pour être écolo ? Le déphaseur thermique qui améliore le confort

Le déphaseur thermique qui améliore le confort – issu de l’analyse mathématique d’un modèle des flux d’énergie. A l’UniGE

En faisant passer l’air à travers un massif système d’inertie thermique,  Pierre Hollmuller invente un système de rafraîchissement révolutionnaire, le «déphaseur thermique», basé sur la découverte, il y a quelques années, par le chercheur  d’un phénomène de stockage de chaleur inédit.

Dephaseur thermique

Pierre Hollmuller, du Groupe Energie de l’Institut Forel / Institut des Sciences de l’Environnement, raconte

«J’ai découvert le principe du déphaseur totalement par hasard. Je travaillais, il y a quelques années, sur un autre système de ventilation, le puits canadien, dont les tubes sont en partie enterrés. Le principe consiste à profiter de l’inertie thermique du sol pour refroidir ou réchauffer (selon la saison) l’air puisé à l’extérieur et à l’injecter dans un bâtiment à une température qui se situe dans la zone de confort.»

Une fraîcheur bienvenue pour les maths ?

C’est le concept de déphasage qui est bien illustré par ce dispositif … Peut-être Expériment@l parviendra-t-il a vous proposer les données authentiques pour les discuter avec les élèves…

Confronter les courbes de température de l’air à l’entrée et à la sortie du système pourrait être intéressant en physique ou en math avec la modélisation comme lien entre les deux ?

Vous trouverez plus d’informations au sujet du procédé découvert par Pierre Hollmuller en vous reportant à cet article de Expériment@l  La nuit durant le jour ?

Cette entrée a été publiée dans Savoirs en sciences, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.